Voitures d'occasion au Maroc: Les ventes sont en augmentation

La vente des voitures d'occasion au Maroc a le vent dans les voiles. Les marocains sont de plus en plus à préférer acquérir une voiture d'occasion qu'une voiture neuve, d’au moins ce qui ressort dans une étude réalisé par le Observatoire de Wafasalaf.

Voitures d'occasion Maroc

L’étude réalisée à démonté une tendance une tendance qui se confirme cette année puisque plus de la moitié des ménages, soit 53%, prévoient l’achat d’une voiture d’occasion. Une hausse de 17% par rapport à 2016.

 

Le marché des voitures d’occasion représente aujourd’hui trois fois plus que le marché des voitures neuves d’après le Directoire de Wafasalaf lors de dévoilement des résultats d‘étude.  


Le but de cette enquête sur l’acquisition des voitures au Maroc réalisée d’auprès d’un échantillon de 1212 foyers est de comprendre les perceptions du marché des véhicules d’occasion, d’évaluer le taux d’équipement des ménages en véhicules, de cerner les intentions d’achat de véhicules d’occasion, de comprendre le comportement d’achat et d’identifier les attentes relatives au marché des véhicules d’occasion, a-t-elle rappelé à cette occasion.


Si 10% des ménages sondés envisagent l’achat d’une voiture au cours de 2017, soit 2 points de moins qu’en 2016, l’enquête a relevé que 53% d’entre eux projettent une acquisition d’une voiture d’occasion, soit 17% de plus qu’en 2016.


L’étude fait aussi ressortir une diminution du nombre des ménages envisageant une acquisition neuve de 8 points comparativement à 2016 soulignant que l’achat d’une voiture d’occasion est le plus souvent prévu au cours des 6 à 12 prochains mois (42%). Alors que 58% des ménages envisagent d’acheter une voiture d’occasion en 1er équipement et qu’un tiers des ménages préfèrent plutôt le renouvellement.


Le canal privilégié pour se procurer une voiture d’occasion est celui de particulier à particulier (52%), selon la même source.
D’après les sondés, ce canal inspire confiance du fait que le danger de se faire arnaquer est beaucoup moindre et qu’ils sont encore plus rassurés lorsqu’ils achètent le véhicule chez une connaissance ou quelqu’un recommandé par un proche.


Considéré comme le support idéal pour une bonne connaissance du marché, le canal Internet occupe la deuxième position en termes de réponse sur les canaux d’achat avec 29%, soit quasiment le tiers. Il est envisagé par près de 3 foyers sur 10.


Pour les ménages, il «permet d’avoir une idée précise sur le prix du marché, selon des critères divers : marque, ancienneté du véhicule, kilométrage…», offre un choix très large, intégrant des véhicules d’occasion des différentes villes du Maroc et, donc, une possibilité d’acquérir le véhicule correspondant le mieux aux attentes.


En ce qui concerne les critères de choix, les sondés ont indiqué prendre en compte d’abord le Prix (65%), la marque (58%) et l’état mécanique du véhicule (47%).


S’agissant du budget moyen envisagé pour l’achat d’un véhicule d’occasion, il est de 69.500 DH et varie du simple au double entre les CSP AB (120.000 DH) et les CSP D (53.000 DH). Alors que les CSP C se situent dans la moyenne globale avec environ 17.000 DH de plus que les CSP D.
Selon le canal d’achat, le budget moyen envisagé pour l’achat d’une voiture d’occasion varie selon le type de transaction. Il est de 61.000 DH lorsque l’achat est envisagé via un courtier soit le montant le plus bas, de 70.400 DH quand l’acheteur décide de passer par Internet, de 72.000 DH quand la transaction se fait de particulier à particulier et de 84.000 DH lorsque l’achat est envisagé via un garage spécialisé.


Enfin, sur le mode de financement envisagé pour l’achat d’une voiture d’occasion, il ressort que 8 ménages sur 10 continuent de privilégier l’autofinancement, 13% des CSP C et D pensent recourir au crédit alors que 5% des CSP A prévoient de contracter un crédit.

 

Annonces Voiture d'occasion Maroc

Lire l'article complet sur pagesafrik.infopagesafrik.info